8 Clefs de la réussite pour vous lancer dans le chant à tous âges !

8 Clefs de la réussite pour vous lancer dans le chant à tous âges !


C’est décidé, je me lance dans le chant ! Que ce soit une envie d’en faire votre métier ou tout simplement pour votre plaisir, je vous propose 8 clefs de la réussite pour bien débuter votre apprentissage du chant!

Afin de lever un doute qui pèse sur beaucoup de personnes qui hésitent à se lancer, je tiens à vous affirmer que:


Il est possible de se lancer dans le chant à tous les âges de la vie !


Le chant amène tellement de plaisir, de découverte et de bien être, qu’il serait dommage de s’en priver pour une question d’âge ou de peurs liées à votre voix. On ne naît pas avec une voix de chanteur déjà formée, cela s’apprend. Et cela n’est pas réservé qu’à certains élus qui aurait reçu un don de naissance… 😉 La voix, à tous âges, peut être améliorée, travaillée et développée.

C’est pourquoi, je vous propose ces 8 clefs de la réussite pour vous soutenir dans votre décision de vous lancer dans le chant.


On n’hésite plus et on fonce !



Cet article participe à un événement inter-blogueurs sur le thème:


“Mes meilleurs conseils pour débuter une nouvelle discipline à l’âge adulte”


Cet événement est lancé par un blog que j’aime beaucoup dédié à l’apprentissage du violon:“Jouer du violon” !
Ce blog propose d’apprendre à jouer du violon d’une manière ludique et charismatique! Le violon n’est certes pas un instrument facile à débuter mais avec Marie Leloup vous êtes surs d’être bien guidés!

Le violon est un instrument indémodable et toujours tendance. Si vous en doutez allez faire un tour sur cet article où Marie vous guide pour jouer un thème que vous allez surement reconnaître… 😉


Les 8 Clefs de la réussite…


1 Déterminez vos objectifs!

Avant de vous lancer il est important, avant toutes choses, de vous fixer des objectifs. Quelle est votre motivation pour prendre des cours de chant ? Quelles sont vos envies ? Sont ils adaptés à qui vous êtes? Est ce que vous désirez chanter en tant qu’amateur ou en tant que professionnel?

L’objectif que vous vous donnez va avoir un grand impact dans votre apprentissage du chant, c’est pourquoi il est important d’en trouver un qui vous corresponde. Qui correspond à qui vous êtes à l’instant où vous commencez les cours. Ce doit être également un beau challenge pour vous.


Un objectif qui vous donne la motivation et l’envie de vous dépasser!


Ni trop facile à atteindre, ni impossible à réaliser. Pour cela il faut avoir une bonne connaissance de soi et de ses limites. Sans se déprécier, ni se surestimer. C’est très important pour ne pas se décourager en cours de route. Car il y aura forcément des hauts et des bas dans vos progrès avec le chant.

Vos objectifs vous permettront de garder le cap malgré les turbulences quelles qu’elles soient. Conscientisez vos objectifs, couchez-les sur le papier pour ne pas les perdre de vue. Posez les sur votre piano ou dans le lieu où vous vous entraînez pour toujours restez connectés à eux.

Parlez en à votre professeur pour déterminer ensemble si l’objectif est atteignable et estimer le temps nécessaire à sa réalisation. Il est très important de ne pas travailler dans le vide et de toujours avoir un objectif précis et une deadline. Même si celui ci change ou évolue avec le temps et vos envies.

2 Trouver un bon professeur qui vous accompagne avec bienveillance vers vos objectifs

Pour vous guider dans votre travail du chant, il est important de trouver un bon professeur de chant. Qui comprend comment vous fonctionnez et comment vous faire progresser. Un professeur bienveillant et compétant.

Mon expérience m’a appris qu’il ne fallait pas se fier uniquement à la renommée du professeur et au verni de l’apparence. Il faut faire attention aux professeurs “gourous” qui exercent une emprise sur leurs élèves au détriment de leurs progrès. Un conseil: Fuyez ce type de professeur !

Le chant a tendance à exacerber les egos et beaucoup de professeurs tombent dans le piège de transférer leurs envies sur leurs élèves. De les utiliser pour satisfaire leurs besoin de reconnaissance sociale…


Ecoutez votre ressenti et votre “feeling” pour le choix de votre professeur.


Ce sont vos boussoles pour déterminer s’il s’agit du bon professeur. Votre professeur doit s’adapter à votre voix et votre manière de travailler. Il doit vous accompagner pour trouver les solutions techniques à votre voix. Soyez confiant concernant votre ressenti. Et n’hésitez pas à prendre un cours d’essai avec plusieurs professeurs avant de choisir celui qui vous accompagnera.


Mais attention, je vous conseille aussi de ne pas cumuler trop de professeurs de chant à la fois!


Car vous risqueriez d’être perdu et d’avoir beaucoup d’informations qui se contredisent. Je parle également en connaissance de cause ;). Prenez votre temps pour bien choisir. Une fois que vous avez choisi, essayez d’aller au bout de l’apprentissage de la technique que vous propose votre professeur. Il est important d’établir une belle relation, respectueuse et bienveillante avec la personne qui vous fera accoucher de votre voix…

3 Être prêt à travailler sur soi, à dépasser ses limites

Et oui, vous allez être challengés ! Le travail de la voix nous apprend beaucoup de choses sur nous même. Il nous fait prendre conscience de nos limites. De nos blocages.

C’est pour cela qu’il faut aussi être prêt mentalement à s’y confronter et à les accepter. Pour pouvoir sereinement les transcender et les dépasser. Les liens entre la partie psychologique dans le chant et les incidences sur la voix sont assez évidents.


On ne peut pas se cacher quand on chante!


Et je trouve pour ma part qu’il s’agit de l’instrument le moins pudique de tous! On est à nu! Et c’est cela qui aussi qui est beau dans le chant. Cela permet ainsi à la voix de toucher au plus profond le cœur des auditeurs.

Pour cela il faut faire un travail sur soi pour s’accepter entièrement et développer votre confiance en vous. C’est un travail passionnant qui va vous faire progresser dans beaucoup de domaines dans la vie. Et votre chant deviendra le baromètre de vos progrès en terme de confiance en soi et d’acceptation de soi. Il faut être courageux pour chanter devant un public et oser s’exposer. Mais le jeu en vaut la chandelle, je vous le garantis !

4 Apprendre la patience !

Quand on commence le chant, on a souvent tendance à faire de gros progrès au début puis il arrive un stade où l’on stagne. A nouveau il y a un déclic suivi de progrès fulgurant puis on stagne.

C’est une constante alternance de creux et de bosses! La phase creuse n’est pas une phase de régression, mais plutôt un temps nécessaire au corps pour assimiler les gestes techniques. Une voix, c’est comme le bon vin, elle a besoin de temps pour maturer.

Il faut faire également attention à ne pas vouloir griller les étapes dans l’installation de la technique. En voulant l’objectif directement, on se retrouve avec une technique bancale et des défauts indésirables de voix. Il faut parfois utiliser des chemins sinueux pour parvenir à notre objectif et c’est ok. Il faut respecter cela.


Prenez votre temps, soyez patient! Step by step 😉


C’est également important pour ne pas se décourager si le résultat ne vient pas tout de suite. Parfois la tête comprend le geste mais le corps a besoin de plus de temps pour assimiler. Le corps a besoin de nombreuses répétitions du bon geste technique pour qu’il s’ancre de manière automatique.

Ne cédez pas aux sirènes de la gloire et de la demande extérieur de rapidité constante. Surtout dans nos sociétés axées sur la “performance” et le rendement… Pensez à vous et à la santé de votre voix.


“Chi va piano, va sano e va lontano !”

Tout vient à point à qui sait attendre…


5 Apprendre à aimer sa voix telle qu’elle est…

Il est des fois pas facile d’aimer sa voix. Elle reflète tellement qui nous sommes avec notre vécu, notre sensibilité, nos blocages… On a tendance à vouloir une voix qui n’est pas la notre pour se cacher et être moins exposés.

Pour entamer un travail serein avec le chant, il va falloir vous dépouiller de vos artifices et accepter votre voix, je dirais même plus, l’aimer! A partir du moment où vous allez aimer votre voix entièrement (points forts et soi disant “défauts” compris), votre chant va se libérer.

Et vous allez pouvoir entamer un vrai travail de technique vocale sans jugements. En étant libre et heureux de partager votre chant avec le public. Plus vous allez aimer votre voix, plus elle va se développer et s’épanouir. Soyez bienveillant avec vous même dans votre travail vocal.

6 Être persévérant et assidu

En chant c’est la constance et la régularité du travail qui vont vous faire progresser. Comme pour un sport, on travaille la tonicité musculaire, les réflexes, la précision du geste. Et dès que l’on travaille sur le corps, il faut répéter de nombreuses fois le bon geste technique pour l’assimiler. Une fois que ce geste est automatisé, on peut, certes, être moins insistants à le faire.


Mais attention à ne pas tout arrêter et vous reposer sur vos lauriers une fois que le geste est assimilé.


Rien est acquis en chant! Et si l’on arrête trop longtemps de pratiquer, les muscles se démobilisent et vous allez mettre du temps pour retrouver le plein potentiel de votre voix.

Comme pour un sport, il vaut mieux pratiquer moins longtemps mais plus régulièrement. Aménagez vous au minimum une à deux fois par semaine un temps dédié à votre travail vocal. Que ce soit uniquement pour votre bien être ou que ce soit pour en faire d’une manière plus professionnelle. Et surtout, essayez coûte que coûte d’être régulier et discipliné.

7 Mettre en place une stratégie d’entraînement, adaptée à vos objectifs

Evidemment et ça tombe sous le sens, il faut que votre entrainement et votre travail vocal soit en rapport avec vos objectifs. On ne se prépare par de la même façon selon notre objectif. Si l’on veut chanter uniquement dans un but de développement personnel sans volonté d’en faire professionnellement. Ou si on veut chanter à l’Olympia ou l’Opéra de Paris avec un public immense qui nous écoute…


Organisez votre entrainement vocal, ayez un plan de travail!


Parlez en à votre professeur et organisez votre travail en découpant votre super objectif en plusieurs mini objectifs réalisables rapidement. Cela vous permettra de ne pas vous démotiver face à votre super objectif. Et de s’en rapprocher petit à petit.

Selon vos besoin, choisissez des exercices physiques, des vocalises et des morceaux adaptés à la difficulté technique que vous abordez à ce moment là. Travail d’aigus, travail du legato, de l’agilité, de la souplesse, des graves, etc…

Choisissez vos exercices en conséquence et faites vous conseiller par votre professeur. Établissez un petit rituel personnalisé de chauffe vocale dans votre travail et respectez les étapes. On commence par la chauffe corporel, du souffle. Puis ensuite les vocalises et exercices vocaux. Enfin on finit par les morceaux, airs ou chansons.

8 Célébrez vos victoires !

Dernière clef de la réussite et non des moindres. Célébrez vos victoires !!! Chaque petits pas en avant doit être fêté, remarqué et jamais déprécié! Un état d’esprit positif est plus enclin au progrès, à la joie dans le travail et donc à la réussite.


C’est avec les petits ruisseaux que l’on fait les grandes rivières


Et tant qu’à faire un long chemin vers votre destination, autant profiter du voyage. Car c’est finalement tout aussi important que votre objectif et source de joie! Une marche en plus gravie vers la réalisation de votre rêve !


Alors, on sort le champagne et on célèbre !


Vous avez maintenant les 8 clefs de la réussite en main pour débuter votre travail vocal et pour vous accompagner dans votre chemin d’apprentissage du chant. Travailler sa voix et se lancer dans le chant est une aventure artistique et humaine que je vous souhaite de vivre pleinement ! Partagez votre voix généreusement, quelque soit votre âge, vos aspirations. Je vous souhaite de beaux premiers pas dans l’univers du chant et beaucoup de réussite dans votre parcours de chanteur ! <3


Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et à vous inscrire à ma Newsletter pour recevoir les actualités de ce blog, créé pour vous chanteurs !


Un petit like sur ma page Facebook me fera chaud au cœur et me donnera la motivation pour continuer l’aventure de L’Antre du Chanteur: ICI

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 réactions au sujet de « 8 Clefs de la réussite pour vous lancer dans le chant à tous âges ! »

    1. Merci Evelyne! L’aventure de mon blog est passionnante et c’est un plaisir de pouvoir partager mes connaissances et expériences en matière de chant!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.